VII année, 1965, Numéro 3-4, Page 228

 

 

Karl Mannheim, Wissenssoziologie, Berlin und Neuwied, Hermann Luchterhand Verlag, 1964, 750 pp.

 

 

Ce volume, mis au point par Heinz Maus et Friedrich Fürstenberg, contient des écrits du philosophe et sociologue hongrois allant de 1918 (« Seele und Kultur ») à 1930 (« Über das Wesen und die Bedeutung des wirtschaftlichen Erfolgsstrebens »). Il comprend des essais aussi bien philosophiques que sociologiques. Particulièrement intéressants sont quelques-uns d’entre les premiers, qui permettent de suivre la ligne de pensée qui a amené Mannheim à concevoir celle qui peut être considérée son œuvre principale : Ideologie und Utopie, de 1929. Citons à ces propos l’essai de 1921-22 « Beitrage zur Theorie der Weltanschauungsinterpretation », dans lequel il identifie trois couches de « sens » dans l’action humaine : le sens objectif (objektiver Sinn), le sens expressif (Ausdruckssinn) et le sens documentaire (Dokumentsinn) ; et celui de 1924 (« Historismus ») dans lequel il analyse la caractéristique de la pensée qui consiste à être toujours conditionnée par le point de vue où il lui arrive d’être placée, dans l’histoire et dans la société (Standortsgebundenheit).
Le volume se conclue par une bibliographie très soignée et par un excellent index analytique.
 
Francesco Rossolillo

 

Partager avec