VII année, 1965, Numéro 3-4, Page 229

 

 

Otto Habsburg, Europa — Großmacht oder Schlachtfeld, Wien-München, Verlag Herold, 208 pp.

 

 

Otto de Habsbourg est un écrivain qui a une compréhension lucide des lois qui gouvernent la politique internationale et qui sait appliquer à la situation mondiale actuelle les canons élaborés par les grands théoriciens allemands de la raison d’Etat. La thèse de fond de son volume est déjà contenue dans son titre. : « Europe — Grande puissance ou champ de bataille ». L’Auteur voit lucidement que le vrai choix en face duquel les Européens se trouvent aujourd’hui est celui entre la division et l’unité. C’est seulement en s’unissant que les Européens pourront éviter que l’Europe devienne le théâtre passif du jeu de puissance entre les grands Etats mondiaux. C’est seulement en s’unissant qui ils pourront prendre sur soi les responsabilités à niveau mondial qu’il est de leur devoir d’assumer par suite du stade d’évolution de leur civilisation et de leur technologie.
Le volume se conclut par un rappel passionné aux Européens, pour que chacun d’eux s’engage personnellement dans la lutte pour l’Europe. Mais il s’agit d’un rappel qui ne peut que tomber dans le vide. On ne peut mobiliser des énergies en considérant le problème de l’unité européenne exclusivement sous l’angle de la puissance et non pas sous celui de la liberté, de la démocratie, de la justice sociale, ni sous celui de sa signification comme premier pas vers la fédération mondiale.
 
Francesco Rossolillo

 

Partager avec