XVI année, 1974, Numéro unique, Page 1

 

 

L’union économique et monétaire et
l’ordre monétaire international
 
 
Face à la grave situation d’impasse où l’Europe se trouvait à la fin des années soixante, les conférences au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de La Haye et de Paris ont lancé le projet d’une union économique et monétaire. Selon les prévisions du plan Werner, qui esquissait un plan par étapes pour la réalisation de cette union, l’objectif final aurait dû être atteint en 1980.
Les premiers pas dans cette direction ont été faits par le rétrécissement des marges de fluctuation entre les monnaies européennes ; mais bientôt le processus s’est enlisé à cause de la crise monétaire internationale et des déséquilibres, toujours plus fréquents et plus graves, de la balance des paiements des pays européens.
Le but des essais recueillis dans ce numéro du Fédéraliste est de montrer l’incohérence d’un projet qui se propose de réaliser l’union économique et monétaire sans la construction préalable d’institutions politiques communes. En réalité, la crise monétaire internationale ne peut être résolue que par la création d’une monnaie européenne et les déséquilibres de la balance des paiements relèvent du maintien d’une souveraineté économique absurde et dépassée. Mais l’unification économique n’est possible que par le développement parallèle d’une politique monétaire et fiscale européenne — ce qui présuppose la création d’un gouvernement européen — permettant d’atteindre, avec l’équilibre de la balance des paiements, les autres objectifs de politique économique, et en particulier le rétablissement d’un développement régional équilibré.
C’est à cause de cela que l’union économique et monétaire est entrée en crise d’abord, pour être ensuite, dans les faits, mise sous le boisseau. Les essais qui sont recueillis ici mettent donc en évidence que l’objectif décisif est celui de la construction de l’unité fédérale de tous les pays européens, rendant possible la véritable unification économique et monétaire de l’Europe.
 
Le Fédéraliste

 

Partager avec