VIII année, 1966, Numéro 1, Page 62

 

 

Bernt Engelmann, Das eigene Nest. Ein Panorama bundesdeutscher Gegenwart, Darmstadt, Franz Schneekluth Verlag, 1965, 267 pp. 

Bernt Engelmann, Deutschland Report, Berlin, Exlibris Verlag, 1965, 291 pp.

 

 

Bernt Engelmann est journaliste à la « Norddeutsche Rundfunk », la station de radio-télévision de Hambourg, où il dirige l'émission hebdomadaire « Panorama », connue comme étant, en Allemagne de l'Ouest, la source d'informations la plus critique vis-à-vis de la réalité actuelle de la République Fédérale Allemande, une sorte de « Spiegel » télévisé. Il lui arrive d'écrire des livres consacrés aux mêmes questions qu'il traite dans son émission télévisée, mais sans jamais abandonner un style qui se tient à mi-chemin entre le journalisme politique et la satire de la politique et des mœurs.

Das eigene Nest est une enquête sur le problème de la liberté d'opinion dans la République Fédérale, menée à travers l'analyse d'une série de cas particuliers dont certains ont été portés à la connaissance de l'opinion publique par la grande presse. Il en résulte que, sans parler de l'interdiction du parti communiste et de la diffusion des idées communistes, et même à propos de problèmes fondamentaux tels que la réunification nationale, la défense, le désarmement, etc…, les autorités de la République Fédérale ont tendance à limiter, parfois de façon très grave, l'exercice de la liberté d'opinion.

Deutschland Report constitue une analyse de caractère plus général de la politique officielle de la République Fédérale, avec une attention toute particulière pour le problème de la réunification nationale. La thèse fondamentale de ce livre est que les forces qui gouvernent l'Allemagne de l'Ouest, pas plus d'ailleurs que celles qui gouvernent l'Allemagne de l'Est, n’ont vraiment pas intérêt à la réunification nationale, car elle mettrait en jeu leurs positions de pouvoir. C'est là que réside, d'après l'auteur, la cause profonde des incertitudes et des contradictions de la position officielle du gouvernement fédéral allemand à propos de la réunification. C'est en substance la thèse de la S.P.D., parti auquel vont les sympathies de l'auteur, qui ne se prive cependant pas d'exprimer des critiques à son adresse sur tel ou tel point.

 

Sergio Pistone

 

Partager avec